Le boudhisme est une religion et une philosophie dont l’origine remonte en Inde. Cette religion répond à des préceptes particuliers. Dans cet article, vous trouverez comment faire votre pèlerinage boudhiste.

Le boudhisme et le pèlerinage

Le pèlerinage boudhiste n’est pas obligatoire pour les fils du boudha et peut être fait n’importe quand. Le circuit du pèlerinage se compose de quatre lieux se rapportant à la vie de Gautama Boudha: Lumbinî, Bodh-Gaya, Sârnâth et Kusinara. Il n’est pas exclu que d’autres lieux saints soient intégrés dans le circuit de pèlerinage.

Le plus grand pèlerinage boudhiste connu est celui qui est effectué sur l’île de Shikoku au Japon. C’est un circuit de 88 temples boudhistes s’étendant sur près de 1400 km. L’itinéraire est libre et vous pouvez choisir votre point de départ suivant votre condition physique

Comment s’y prendre ?

Comme pour toutes les autres religions, le pèlerinage boudhiste exige une certaine préparation matérielle et spirituelle. Pour vous rendre au Japon pour ce pèlerinage, vous devez demander un séjour sur le territoire. Bien sûr, la demande doit être faite auprès des autorités diplomatiques japonaises se trouvant dans votre pays de résidence. En dehors du passeport de voyage, il y a le Nôkyôchô qui constitue le carnet spécial du pèlerin. De plus, vous devez prévoir la tenue traditionnelle, le kimono blanc appelé Byakue, le bâton du pèlerin, Kongôzue, ainsi que le chapeau Sugegasa.

Quant à l’hébergement, suivant votre budget vous pouvez prendre la cabane du pèlerin à environ 300 yuans. Vous pouvez aussi opter pour l’auberge de jeunesse à 4000 yuans au plus. D’autres solutions comme le minshuku et le shukubô s’offrent également à vous.

Des conseils pratiques

Pour mieux vous y préparer, il est conseillé de se rendre sur les lieux un peu plus tôt pour mieux s’imprégner de l’environnement. Faites vos valises suivant vos moyens surtout en respectant la législation japonaise. Certains objets ou matières ne sont pas autorisés. Outre la marche à pied, vous pouvez faire le circuit à vélo, en voiture ou même en transport commun.

En résumé, le pèlerinage boudhiste s’inscrit dans une quête spirituelle de soi-même. Il n’est pas obligatoire. Cependant, pour mieux vous y prendre, il faut préparer le matériel nécessaire et surtout voyager tôt.