6 endroits à visiter sur Google Earth

Grâce à l’inventivité de ses ingénieurs, Google a rendu disponible un outil permettant de découvrir les endroits de la terre. Il s’agit de Google earth accessible sur tous les smartphones. Bien que vous ayez peut-être visualisé certaines de ces images satellitaires, ce contenu vous propose 6 endroits à visiter avec cette application.

Le cimetière d’avions à Arizona

Aux États-Unis, plus précisément à Arizona, vous avez le plus grand cimetière d’avions de toute la terre. Même si ce site est le réceptacle de ces appareils en fin de vie, il faut reconnaître que certains peuvent encore servir. Ces derniers sont convertis pour leur majorité en pièces de rechange.

A découvrir également : Partez en croisières et vivez une expérience hors pair

À défaut de vous contenter d’une simple photographie, vous pouvez vous y rendre si vous êtes un passionné d’aéronautique et d’histoire des bombardiers. En effet, une visite de 45 minutes via Google earth se fait chaque jour à tout individu désireux de mieux connaître cet endroit.

Le désert Breath en Égypte

Endroits à visiter sur Google earth

A lire aussi : Exploration de la propriété de florent pagny au portugal: un aperçu de l'impressionnante maison de vacances

Situé en plein cœur du désert égyptien et à proximité de la mer rouge, Breath est une œuvre d’art créée en 1997. Le monde doit ce merveilleux ouvrage aux artistes Danae Stratou, Alexandra Stratou et Stella Constantinides. Cette architecture se présente en deux spirales dont la première est composée de 89 dépressions coniques et la seconde 89 cônes ascendants.

Chaque forme évolue de façon croissante et le constat est si net quand vous vous éloignez du centre. Une dernière dépression se distingue à ce centre où une ultime icône s’y dresse au milieu. Le désert Breath est perceptible même à 4 kilomètres d’altitude.

La forêt en forme de guitare en Argentine

Dans l’Amérique latine, vous avez un endroit à visiter via Google earth qui s’identifie à une forêt en forme de guitare. Cette végétation anthropique est l’histoire d’un fermier qui a voulu faire mémoire de sa femme partie trop tôt.

En réalité, il s’agit d’un projet tant nourri par la jeune femme. Pour donc réaliser la volonté de sa bien-aimée, le fermier a mis le projet en exécution avec 7 000 arbres.

Les Badlands Guardian au Canada

Située dans le Sud-Est de l’Alberta au Canada, la morphologie dénommée le gardien des Badlands a été découverte en 2005 par Lynn Hickox. Ce dernier a eu cette superbe révélation grâce à Google earth.

D’un vol d’oiseau, l’élément ressemble à une tête humaine munie d’une coiffure indigène et dont la face s’oriente vers l’Ouest. En réalité, cette structure géomorphologique est née de l’érosion du sol mou et argileux sous l’effet du vent et de l’eau.

Motif mystérieux dans le désert de Chine

En novembre 2011, une image en provenance du désert de Gobi en Chine a fait son apparition sur Google earth. Il s’agit d’un mélange de lignes blanches aux formes métalliques.

D’aucuns estiment que c’est une expérience militaire. Toutefois, ceci reste encore une hypothèse à vérifier. De toutes les façons, cet étrange message est si bien exécuté pour se laisser distinguer depuis l’espace.

Le fort Saint André aux Pays-Bas

Il s’agit ici d’un ancien fort construit en 1599 par André d’Autriche, fils de l’archiduc Ferdinand de Tyrol. C’est une architecture de forme pentagonale offrant une position stratégique aux Espagnols.

Cela leur donnait une vue parfaite sur les deux fleuves situés à proximité. Aujourd’hui, l’édifice est rénové et situé dans un paysage luxuriant, féérique et se prête à un endroit à visiter sur Google earth.

 

Le mont Chiliad dans Grand Theft Auto V

Le mont Chiliad est un lieu incontournable pour les adeptes du jeu vidéo Grand Theft Auto V. Situé dans la ville fictive de Los Santos, ce pic rocheux est le plus haut sommet de cet univers virtuel. Il offre une vue imprenable sur la ville et ses alentours.

Pour les amateurs de sensations fortes, il sert aussi de terrain d’atterrissage en parachute ou encore comme piste pour des courses à vélo ou à moto. Les joueurs peuvent même y découvrir des mystères cachés tels que des symboles étranges gravés dans la pierre.

Et grâce à Google Earth, il est maintenant possible de découvrir ce lieu emblématique sans avoir besoin d’une console et d’un jeu vidéo ! La résolution haute définition permet aux utilisateurs de voir chaque détail du mont Chiliad et de son environnement immédiat.

À travers cette application, les visiteurs peuvent explorer l’emplacement du sommet mythique depuis différents points autour de Los Santos. C’est un excellent moyen d’apprécier pleinement sa beauté naturelle tout en restant confortablement installé chez soi !

La ville fantôme de Pripyat près de la centrale nucléaire de Tchernobyl

La ville de Pripyat, en Ukraine, fut autrefois une cité florissante. Son destin bascula cependant le 26 avril 1986, lorsque la centrale nucléaire de Tchernobyl subit un grave accident. Près de 50 000 personnes furent évacuées et Pripyat devint rapidement une ville fantôme.

Aujourd’hui, cette ville abandonnée est l’un des endroits les plus fascinants à visiter grâce à Google Earth. Cette application permet aux utilisateurs du monde entier d’explorer librement les rues désertiques de Pripyat et d’en apprendre davantage sur son histoire.

En se déplaçant dans la ville au moyen de Google Street View, il est possible d’admirer les bâtiments qui ont été figés dans le temps depuis plus de trois décennies maintenant. Les écoles vides avec leurs pupitres encore alignés montrent encore des livres ouverts sur leurs tableaux noirs tandis que l’on peut observer des mannequins habillés identiquement exposés derrière les vitrines des boutiques jamais vendus.

On ressent aussi tout ce qui a été abandonné précipitamment comme si on y était : baby-foot non rangé après une partie entre amis restée inachevée ou encore outils divers ayant servi pour tenter d’éviter la catastrophe nucléaire. La nature a repris ses droits sur certains bâtiments où l’on voit maintenant pousser des arbres et autres plantations sauvages depuis qu’elle n’a plus été perturbée par aucun être humain.

Au-delà du spectacle fascinant qu’offrent les ruines de Pripyat, cette ville fantôme est aussi une leçon d’histoire. Elle permet à tous ceux qui n’ont pas vécu l’accident nucléaire de Tchernobyl ou ses conséquences désastreuses de mieux comprendre sa portée et son impact sur la vie des gens.

En explorant la zone autour de la centrale nucléaire, on peut constater les efforts en cours pour limiter les dommages causés par la catastrophe : construction d’un nouveau sarcophage destiné à recouvrir le réacteur endommagé ou encore travaux visant à installer des panneaux solaires pour produire une énergie propre et ainsi ne plus dépendre du nucléaire.

Visiter Pripyat via Google Earth est un voyage dans le temps qui permet aux personnes du monde entier d’apprendre davantage sur cet événement tragique tout en ayant un aperçu unique et saisissant des paysages ravagés par l’une des pires catastrophes technologiques modernes.

vous pourriez aussi aimer