Acheter un mobil-home sur camping : les trois 3 à connaître

Avoir un mobil-home sur camping est la bonne affaire si vous séjournez souvent dans le camping où vous comptez implanter votre mobil-home. L’implantation de mobil-home est régie par la loi, vous devez en prendre connaissance.

A lire aussi : Quel type de logement pour une nuit insolite ?

Choisir le bon emplacement du camping

Si vous êtes à la recherche d’une parcelle de camping à vendre pour implanter un mobil-home neuf, vous allez devoir passer par guidedumobilhome.com. Le fait est que vous ne pouvez pas implanter votre mobil-home n’importe où. Par ailleurs, les PRL mettant en vente des parcelles et autorisant l’implantation de mobil-home ne sont pas très nombreux.  Plus probablement, vous pouvez trouver des parcelles pour location longue durée.

3 types de camping où implanter son mobil-home

Pour l’implantation d’un mobil-home neuf, vous avez trois options : les Parcs Résidentiels de Loisirs, les Campings, et certains villages de vacances. Effectivement, seuls les villages de vacances classés dans la catégorie de l’hébergement léger peuvent accueillir un mobil-home neuf. Votre mobil-home n’est ainsi pas considéré comme étant une résidence secondaire. Toutefois, vous avez à payer la taxe de séjour.

A lire également : Le camping à la Plaine-sur-Mer, c’est comment ?

3 critères de choix de terrains de camping

En choisissant votre parcelle, il convient également de prendre en considération trois critères importants : le standing du camping ou du PRL, sa situation géographique ainsi que la disponibilité d’animations et d’activités sur place. Le système de classement par étoiles des campings et des PRL permet d’en juger rapidement.

3 règles sur le mobil-home sur camping

Les textes de loi relatifs au mobil-home sont décortiqués sur https://www.guidedumobilhome.com/. Pour résumer un peu, les résidences mobiles de loisirs ou mobil-homes doivent se conformer à trois règles en ce qui concerne leur implantation. Le mobil-home doit rester mobile, ou plutôt, prêt à bouger. Ainsi, le mobil-home doit garder ses roues, sinon il peut ne plus être considéré comme résidence mobile.

Sur place, le mobil-home doit être bien installé, mais surtout stabilisé. Pour ce faire, le mobil-home doit être maintenu fermement en place par des systèmes de cales et de vérins. Ces systèmes ne doivent pas entraver sa mobilité pour autant. En somme, il faut que les roues puissent être soulevées. Rien ne doit être implanté dans le sol pour retenir le mobil-home.

Le mobil-home doit être facilement déplaçable à tout moment et ce, par l’un de ces côtés. Il ne faut donc pas qu’il existe aucune pièce supplémentaire ou un aménagement quelconque qui puisse empêcher le mobil-home d’être déplacé. Même les raccordements électriques dans les campings 3, 4 et 5 étoiles doivent être facilement détachables.

vous pourriez aussi aimer