Découvrez le paradis caché de Bacalar, au Mexique

Au Mexique, il existe plusieurs endroits comme les îles de Xochimito, le cimetière hanté de Guadalajara et les événements de la nuit des Alebrijes. Parmi les choses à connaître sur le Mexique, il y a Bacalar, qui est un paradis caché dans ce pays. Dans ce mini-guide, vous allez découvrir ce qui se cache derrière cette petite ville somptueuse.

Bacalar : que savoir sur ce paradis caché du Mexique ?

Quand vous quittez la ville de Tulum, il faudra traverser la jungle de deux cents kilomètres avant d’atteindre Bacalar. Dans cette jungle, la présence de l’homme se fait rare et c’est le jaguar qui règne dans ces lieux.

A lire en complément : Quelles sont les régions d'Afrique ?

Alors, faites le plein de carburant avant de prendre cette route. Imaginez-vous un instant avoir une panne d’essence dans cette jungle et que vous tombiez sur un jaguar ? Cela ne serait certainement pas beau à voir.

Le calme qu’il y a dans cette ville de Bacalar fait qu’elle est un lieu adéquat pour vous reposer. Vous avez les chambres qui sont à des prix justes et tout le monde vous sourit sans que vous demandiez. Les habitants sont très courtois.

A découvrir également : Comment puis-je me déplacer à Bali ?

La visite du vestige historique : le fort San Felipe

Le fort San Felipe est le vestige historique de la ville de Bacalar. C’est le lieu qui avait servi de lutte contre les attaques des pirates des Caraïbes. À l’intérieur de ce fort, vous avez un grand musée qui est dressé et qui décrit toute l’histoire de cette ville.

Il faut vous y rendre afin de connaître la vraie histoire de ce fort. Les pirates avaient attaqué le fort au cours du XVIe et du XVIIe siècle. Pendant cette période, les Espagnols et les Portugais avaient fait un accord pour se partager les gains de l’exploitation commerciale.

Dans le même temps, ils interdisaient aux autres pays d’avoir accès aux lieux. Pour avoir donc une part du gâteau, les autres nations ont été obligées de faire appel à des corsaires afin d’attaquer les navires. C’est une histoire qui vous sera racontée sur place lorsque vous irez à Bacalar.

Les cénotes de Bacalar

Bacalar

Vous n’allez pas vous rendre dans ce paradis caché de Bacalar sans aller à la découverte des différents cénotes de cette ville.

Le premier à visiter est celui d’Azul. C’est un endroit où il y a du bruit et qui est très mouvementé avec de la musique. C’est un resto-bar où vous devez payer avant d’avoir accès à l’entrée. Dès que vous serez à l’intérieur, il vous sera servi des fritures avec de la bonne musique latino.

Après avoir découvert les autres, vous allez constater que ce cénote est le plus sombre parmi eux tous. Notez qu’il est situé à une profondeur de 91 mètres.

Lorsque vous laissez ce cénote, il existe celui de Cocalitos. Cela vaut bien la peine d’y faire un tour. Vous devez payer aussi l’entrée à ce niveau, mais une fois à l’intérieur, vous n’allez pas regretter. Il est bien mieux que le cénote d’Azul et vous avez même une terrasse avec de l’ombre et de la bonne musique.

La lagune des sept couleurs : un lieu qui fait de Bacalar un paradis caché

Quand vous allez à Bacalar, l’un des endroits à ne pas louper est la lagune des sept couleurs. Vous avez une nuance de couleur très jolie à voir. Sur place, vous verrez que l’eau est de couleur blanche à des endroits et un peu loin sombre. Cela est dû à la profondeur de la lagune à ces endroits précis.

Pour constater les sept couleurs de la lagune, il faut y aller le matin et passer toute la journée. Vous allez en profiter pour vous baigner. Aussi, vous allez constater que la couleur de l’eau change en fonction de la position du soleil.

Si vous comptez bien, vous allez voir les sept couleurs. Cela est très joli à voir et vous n’allez pas vous empêcher d’y aller le lendemain pour voir le lever du soleil.

 

vous pourriez aussi aimer